Présentation

Ce site est destiné à tous les amateurs de programmation 3D et/ou vidéo ludique.

Passionné depuis des années par l’informatique de loisir, je passe une grande partie de mon temps libre à concrétiser les projets qui me tiennent à coeur.

Intéressé dès mon plus jeune âge par les mathématiques et l’informatique, j’ai commencé par développer des petits jeux sous MSDos en Basic (Casse-briques, Neebles, shoot-them-up…). Décidé de continuer dans ce domaine, j’ai choisi un cursus dans lequel les mathématiques représentent une matière importante. Le DEUG MIAS (Mathématiques et Informatique Appliqués aux Sciences) me semblait un bon choix.

Mes deux premières années d’université m’ont permis d’apprendre une bonne rigueur de programmation et de découvrir un certain nombre de langages. Ceux-ci aidant, j’ai continué ma passion en développant mes jeux et mes premiers moteurs 3D software en Turbo Pascal (en modeX et ASM) ainsi qu’en java.

Continuant en Licence et Maîtrise d’informatique option génie logiciel, j’ai appris à entreprendre toutes les phases de la réalisation d’un projet. N’étant pas boursier, j’ai accepté un poste de développeur informatique à mi-temps à l’université de Savoie. Cette expérience m’a permis de mettre en application les méthodes étudiées à l’université. Mon année de maîtrise fut donc partagée entre mes études, mon travail et mes projets de développement personnels. Terminant ma maîtrise au rang de troisième, je me suis rendu compte que l’informatique graphique s’insérait dans mon temps libre vraiment comme un loisir. Le projet de l’option imagerie en maîtrise ainsi que le projet de fin d’année ont été les travaux universitaires les plus plaisant à réaliser.

J’ai aussi découvert durant cette même éque que l’intelligence artificielle représentait un domaine fort intéressant et aussi important que l’image dans le développement des jeux-vidéos. J’ai donc décidé d’élargir mes connaissances dans ce domaine en choisissant le DEA « traitement intelligent de l’information » (Master Recherche).

Ce DEA m’a permis d’apprendre les fondements mathématiques de l’IA moderne ; systèmes multi-agents, réseaux de neurones, data-mining…

Ne désirant pas spécialement continuer en thèse de doctorat dans ce domaine, j’ai choisi de commencer une thèse de doctorat en financement industriel (CIFRE) dans une entreprise d’informatique graphique (Bastilday) qui a malheureusement déclinée. Je me suis donc retrouvé avec une bourse de thèse inutilisable.

Je suis donc parti dans le domaine du transport automatisé de personne puis ai rapidement migré vers une spécialité de développeur dans ce domaine. J’ai conçu des suites logicielles pour radio analogique et numéque (stations fixes et embarquées, automates, smartphone et PDA) sur des technologies de pointes à Lausanne (Suisse).

Après quelques années, je suis passé responsable d’un bureau d’études dans le domaine des transmissions radio numériques et de la sécurité où je gagne une expérience professionnelle dans la gestion de projets industriels.

Cet emploi ne représentait malheureusement pas la concrésation de mes rêves et ne nourrissait plus ma soif de connaissance.

Quelques années plus tard, j’ai donc suivi des collègues de travail qui ont fondé leur société en micro électronique. Société dans laquelle je fais aujourd’hui du développement sur PC et micro-contrôleurs.

Je n’ai que peu de projet 3D professionnels et je poursuis donc le soir et le week-end à délopper des projets personnels dans le domaine du jeux vidé ou de l’infographie.